Revue de presse

Revue de presse du groupe Bodemer
DANS LA PRESSE
Handi Sports Co Breizh. Un chèque de 4 000 € pour financer un quadrix
TéLéGRAMME > 26-05-2019

Daniel Le Don, président de l’association Handi Sports Co Breizh, et quelques bénévoles ont reçu un chèque de 4 000 € qui leur permettra de financer l’achat d’un quadrix d’une valeur de 12 000 €. Fruit d’un nouveau partenariat finalisé avec une concession automobile du groupe Bodemer. « Nous aidons de nombreuses associations sportives et il nous a semblé logique de participer aussi pour développer l’accessibilité au sport à toutes les personnes en situation de handicap que l’association Handi Sports Co Breizh accompagne », a commenté Karl Anton, le directeur du site concarnois.



Télécharger au format PDF

 
Bodemer reprend le groupe Court
API > 22-05-2019

Spécialisé dans la distribution automobile, Bodemer poursuit son maillage du territoire en Bretagne.
Bodemer vient d’acquérir quatre concessions du groupe Court : les concessions Renault de Carhaix et Lorient et celles Nissan à Lorient et Vannes. L’ensemble représente environ 125 salariés. « Cette acquisition nous permet de renforcer la qualité de service apporté à nos clients. Elle est cohérente autant d’un point de vue géographique qu’économique, ces concessions étant situées à proximité de notre nouvelle plateforme en centre Bretagne », contextualise Alain Daher, le président de Bodemer qui compte aujourd’hui 35 concessions en Bretagne et Normandie. Le groupe de Saint-Brieuc (1 400 salariés) est spécialisé dans la distribution automobile des marques Renault, Dacia, Nissan et plus récemment Alpine sous l’enseigne Bodemerauto. « Sur 2019, nous devrions atteindre environ 22

Télécharger au format PDF

 
Renault et Bodemer lancent leur plaque PR
TOKSTER > 22-05-2019

PSA a décidément mis un sacré coup de pied dans la fourmilière. Quatre ans après le déploiement à marche forcée de ses hyper-plateformes PR Distrigo et de son ouverture aux pièces d’équipementiers, c’est au tour de Renault d’industrialiser sa logistique. Une réflexion entamée il y a deux ans. Le territoire va donc voir fleurir 150 plateformes d’ici 2022. Le tout sans coupe franche chez les concessionnaires qui garderont leurs territoires et la main sur leur business PR, à la différence de PSA qui est passé de 400 à 40 en nombre de plaques en résiliant les contrats de distribution passés avec son réseau. Si Renault veut également concentrer ses stocks sur des surfaces plus grandes et gonfler son taux de services, il joue les synergies avec ses 400 magasins de

Télécharger au format PDF